No Announcement posts

Le Conseil du Musée

Le climat général
Après le 650ème anniversaire, la vie de la Compagnie se limitait à un cheminement paisible. Les membres assistaient aux assemblées calmes, répétitives et tranquilles où ils chantaient les vieux chants traditionnels. Les trois fêtes rassemblaient certes une nombreuse assistance, le tir d’hiver était suivi par une poignée d’irréductibles mais rien ne devait perturber la répétition du programme de l’année précédente…

Les prémices
En 1961, Jean MASSIN, membre de l’état-major du roy & de la société archéo-historique de Visé, grand chercheur & fouilleur sur l’histoire de sa ville propose de former un comité qui entourerait & aiderait le colonel-conservateur.
Cette initiative resta sans suite.

Dans les années 80, le colonel conservateur Joseph RONDAY s’était fixé l’objectif de rafraîchir le musée, en le repeignant, en nettoyant les armes & en créant une nouvelle présentation générale des collections. Pour mener à bien cette tâche, il s’était entouré d’une équipe mixte composée de jeunes officiers et de quelques arbalétrières parmi lesquels son fils Jojo, Mony DOSSIN, Raymond LHOEST, Joseph MASSIN, Georges & Jeannine DOUIN et Jody MOONEN.
Le résultat dépassa les espérances, un nouveau musée était né. Il était très réussi.
Une fois le travail terminé, le conservateur se retrouva seul avec son musée.

Le premier départ
Sous la présidence de Georges CLAESSENS, un groupe  de passionnés par notre Histoire et par le musée, emmené par le major Daniel HUBERT  se réunit autour du colonel conservateur depuis 1990 Louis BELLEM,  dans le but d’ouvrir les portes du musée chaque dimanche.
Le projet se réalisa mais le manque de soutien et de publicité découragea. L’expérience prit fin mais le feu sacré couvait dans les cœurs  opiniâtres.
L’équipe continuait à se réunir pour seconder le colonel conservateur dans l’entretien du musée, organiser des visites de celui-ci, écrire des articles historiques destinés à « L’Arbalétrier » et à « Visé Magasine ».
Les noms de ces braves de la première heure : Louis BELLEM colonel-conservateur, Daniel HUBERT, Joseph RONDAY junior, Vincent PAULUS, Alain BATY, Jean-Marie PRIEMEN, Jean-Pol NIHON & José BOURDOUXHE.

Les premières réalisations
A la fin de l’année 1993, en collaboration avec le major Jean MALTUS, le « comité » réalise une cassette vidéo afin d’agrémenter les visites du musée.
En 1997, le comité de la Compagnie décide que le fruit des collectes effectuées le jour des Fêtes serait destiné à l’avenir, au musée. Le discours précédant la collecte en faveur du seul musée sera prononcé par le major Daniel HUBERT, conservateur-adjoint, à partir de février 2000,  avec l’accord du colonel-conservateur. C’est l’origine de la caisse du musée.
En 2002, le « petit groupe » organise une exposition exceptionnelle d’arbalètes provenant du Musée d’Armes de la Ville de Liège précédée d’une conférence de Monsieur Claude GAIER, conservateur honoraire de ce musée.
La Compagnie pouvant garder définitivement les vitrines prêtées lors de l’exposition, il est décidé d’installer un musée sentimental au balcon de la salle des fêtes.

La naissance
Le 28 octobre 2003, le Général- président Georges CLAESSENS convoque une réunion  du « Comité du musée » en présence des colonels G. DOUINP. HALLEUX pour finaliser les grandes lignes du futur Musée sentimental.
Le 22 janvier 2005 marque l’inauguration du Musée sentimental. A cette occasion, le major D. HUBERT donne une conférence sur l’évolution de notre Compagnie au cours des siècles, tandis qu’une exposition, d’assiettes, de documents & de photos anciens, organisée par J-P. NIHON,  comble la moitié de la grande salle. Cette journée remporta un vif succès.

Le baptême
Lors de la révision de Statuts de la Compagnie organisée en 2011,  le comité du musée prit le nom officiel de « CONSEIL DU MUSEE ». Les statuts officiels ont été rédigés et approuvés.

Extraits des statuts :
Composition : Le Conseil du musée de la CRAAV est composé de membres de la Compagnie intéressés par l’évolution et la gestion du dit musée.
Admission :Les nouveaux membres doivent être proposés par un des membres actifs, puis cooptés au sein du Conseil pour y entrer.
Rôle : Le rôle du Conseil du musée est de seconder le Conservateur dans la gestion du musée au sens large du terme.
Par exemple : organisation de visites, publications, entretien et présentation des collections, achats éventuels, tenue de l’inventaire …
Fonctionnement :
Le Conseil du musée se réunit plusieurs fois chaque année suivant nécessité.(minimum 4 fois)
Le Conseil est présidé par le Colonel Conservateur.
Le Conseil se choisit un Secrétaire et un Trésorier.

Les réalisations & les objectifs
Lors des festivités marquant le 700ème anniversaire de la gilde, le « Conseil du Musée » organisa une splendide exposition intitulée « Saint-Georges et l’Arbalète » qui se tint à la Chapelle de Sépulcrines, au centre culturel de Visé. Cette exposition dura deux mois et reçu plusieurs milliers de visiteurs.
A cette occasion, un catalogue en quadrichromie & en trois langues, a été réalisé par le colonel Jean-Pol NIHON, animateur du conseil du musée.
A différentes reprises, des pièces provenant des collections du musée sont prêtées pour figurer dans différentes expositions.
Toujours soucieux de compléter les collections, plusieurs conseillers fréquentent le plus souvent possible les salons d’antiquité en Belgique, France, Allemagne ou aux Pays-Bas ainsi que les salles de ventes où des armes anciennes sont annoncées.
Régulièrement, des visites du musée, couplées à une initiation au tir à l’arbalète traditionnelle sont organisées en collaboration avec la section de tir.
La conservation du patrimoine est une préoccupation constante du Conseil. Ainsi fera t-il- procéder à la restauration de quatre arbalètes des 15ème & 16ème siècles par un spécialiste avec l’appui financier de la Fondation Roi Baudouin.
Le major Ch. DE FLINES organisa la restauration d’une bannière du 19ème siècle & de la Cornette par une firme spécialisée de Tournai.
On fit aussi procéder au ’retoilage’ d’anciens drapeaux pour permettre de les exposer encore longtemps.
Le roy Joseph RONDAY, mit ses talents artistiques et ses compétences en héraldique à la disposition du Conseil & de la Compagnie pour diriger la réalisation d’une nouvelle copie du grand drapeau de Saint-Georges.
Le Conseil du musée a réalisé de nombreuses publications.
Citons :

  • deux éditions d’un livret en couleur de 12 puis14 pages, véritable carte de visite de la CRAAV,
  • un livre intitulé la « Musique des Arbalétriers visétois» par le major Claude FLUCHARD, archiviste du Conseil du Musée,
  • un ouvrage de 300 pages intitulé « Les Arbalétriers visétois : un siècle d’Histoire 1910-2010» par C. FLUCHARD  &  J-P. NIHON,
  • ainsi qu’un bulletin annuel de belle présentation « Le Balestrin » qui a vu le jour au printemps 2017.

L’évolution
Une publication à usage interne des conseillers, destinée à initier ceux-ci à la présentation d’une visite du musée est en cours d’achèvement. Ce travail, le « Recueil du Musée » ainsi que l’édition d’un inventaire complet des collections sont dus au dévouement du major Charles DE FLINES, conseiller du musée.
Les conseillers rédigent aussi avec plaisir de nombreux articles pour la revue trimestrielle de la Compagnie : « L’Arbalétrier »
Notons que les auteurs sont particulièrement aidés par le major Raymond NIESTEN pour la mise en page des différentes éditions.
Le major Bruno NIESTEN, conseiller du musée a accepté la mission de réactualisation du site internet de la Compagnie. Cette entreprise qui ne s’arrêtera jamais, est déjà bien avancée.
A la demande de l’Echevine de la Culture de la ville de Visé, les conseillers se relayent, depuis trois années, pour assurer l’ouverture gratuite du musée chaque premier dimanche du mois de mars à décembre.

Les Conseillers actuels
Jean-Pol NIHON, colonel conservateur
José BOURDOUXHE, colonel conseiller
Charly DE FLINES, major conseiller
Claude FLUCHARD, major conseiller, archiviste du musée
Xavier HANNECART, major conseiller, ancien secrétaire du conseil
Benjamin LIEGEOIS, major conseiller, trésorier du conseil
Pierrot LONGLE, colonel conseiller
Bruno NIESTEN, major conseiller, secrétaire du conseil
Raymond NIESTEN, major conseiller
Vincent PAULUS, major conseiller
Joseph RONDAY, roy conseiller