No Announcement posts

C’est en l’année 1776 que la Compagnie fit exécuter par le sculteur Delcommune* de Maestricht une merveilleuse statue équestre de Saint Georges terrassant le dragon, statue qu’elle escorte encore de nos jours, lors des grands cortèges, où elle tient une place d’honneur, portée par des jeunes Arbalétriers (Aspirants) et entourée de quatre étendards en soie bleue brochée. La Compagnie Royale des Anciens Arbalétriers Visétois est en effet placée sous l’égide et le patronage de Saint Georges.

Cette statue a été réalisée en tilleul polychrome et a subi, au cours des siècles, diverses transformations et restaurations. Hélas, cette perle de l’école liégeoise du XVIllème siècle est devenue de plus en plus fragile. L’exposer aux intempéries constituait un risque majeur que les Arbalétriers ne voulurent plus courir. Aussi décidèrent-ils de ne plus escorter celui que nos aînés appellent « LI VÏ SINT DJÔR ».

En 1988 les Arbalétriers Visétois commandèrent au sculteur anversois Jeff Meuldermans une copie de leur antique statue. Depuis cette année-là, l’ancienne statue est exposée au musée de la Compagnie, tandis que la nouvelle, qui est traditionnellement conservée chez le Général Président, parcourt encore les rues de la cité lors des deux fêtes traditionnelles.

* L’artiste choisi fut DELCOMMUNE DE MAESTRICHT. L’œuvre fut terminée en 1776 (cfr. inscriptions d’époque  » DELCOMMUNE DE MAESTRICHT FECIT. ANNO 1776 « )

Georges, Giorgio (ital.), Youri (russe) originaire du grec où il signifie agriculteur est un Saint légendaire produit par les évangiles apocryphes.

L’histoire de son martyre fut rucusée par l’Eglise. Saint Georges cependant est le patron de l’Angleterre,
de la Catalogne, de l’Aragon et du Portugal son culte s’étend aussi en Grèce et en Russie. Il est aussi le patron des chevaliers, mais aussi des cavaliers en général, des archers, des arbalétriers *, des armuriers, des selliers, des laboureurs sans compter les plumassiers et autres gardians camarguais. Le voilà encore fondateur d’ordres en tout genre, surtout militaires : la Jarretière, les chevaliers teutoniques, l’ordre chevaleresque et militaire de Saint Georges et de l’Arbalète si cher aux Arbalétriers Visétois.

* En ce qui nous concerne on a trouvé dans un ancien registre de la compagnie des Arbalétriers Visétois une indication intéressante datant du XVIème siècle et qui fait allusion à la  » CONFRATERNITEIT SAINT GEORGES des ALBALESTRIERS de VISIET sur MOUSE  »

La légende …

Georges, officier de l’année romaine, né en Cappadoce chevauchait en armure lorsqu’il parvint dans une ville de Lybie infestée par un dragon à l’haleine pestinencielle. La fille du roi, désignée par le sort allait lui être livrée. Georges, pour elle combattit le monstre, sorti de son antre. Mais avant de l’excécuter, il l’aurait au préalable fait apprivoiser par la princesse qui le tenait en laisse, tandis qu’il engagait la foule à se convertir massivement… Nombreux sont les Arbalétrières et les Arbalétriers visétois qui vénèrent Saint Georges et qui possèdent chez eux une ou plusieurs représentation du Saint.